La « quasi guerre civile » de Fillon

En pleine tourmente judiciaire, Fillon a accusé le gouvernement de laisser le pays sombrer dans une « quasi guerre civile ».

Publicités