Apple Vs Microsoft : l’innovation change de camp

Apple vient d’annoncer la mise à jour de ses fameux MacBook Pro. L’événement a été largement relayé par la presse partout dans
le monde. La firme de Cupertino met en avant des performances upgradées et une « Touch Bar » tactile et OLED. L’idée est ingénieuse et certainement très utile (les touches affichées s’adaptent aux applications à l’écran), mais l’est-elle assez pour justifier le prix astronomique de ces nouveaux portables ?

De son côté, Microsoft tenait 24 heures avant un même événement, avec au menu la mise à jour du Surface Book et la présentation de l’étonnante Surface Studio. Le Surface Book reste un produit assez alléchant, avec des performances largement upgradées. A l’intérieur, on y retrouve un processeur Core i7, doublé d’un GPU GeForce GTX 965M. Microsoft annonce une autonomie de 16 heures. Au-delà de la puissance brute, le Surface Book offre des usages professionnels novateurs, avec la possibilité de détacher l’écran de sa base, d’écrire ou dessiner dessiner dessus avec le Surface Pen. Malgré ses qualités, le Surface Book i7 reste cher. La configuration minimum démarre à 2399$.

Surface Studio : l’outil rêvé du créatif

La vraie nouveauté est venue du Surface Studio, un gigantesque ordinateur « tout en un » doté d’un écran de 28 pouces tactile. Visuellement, ce nouveau joujou impressionne. Ses caractéristiques en font en plus un outil rêvé pour les créatifs.

Surface Studio

En effet, l’écran est tactile et peut être utilisé avec un Surface Pen pour dessiner. Difficile de dessiner sur un écran à la verticale, me direz-vous. Pas de problème ! Un système de charnière à l’arrière permet de basculer la position du moniteur à 20 degrés (presque à l’horizontale, donc). Le Surface Studio devient alors un véritable plan de travail adapté au dessin.

Microsoft a également présenté le Surface Dial (vendu séparément), un petit cylindre qui une fois posé sur l’écran affiche des menus contextuels, permet d’exécuter une rotation de l’écran, etc. Astucieux et terriblement utile, surtout si les créateurs d’applications jouent le jeu et exploitent les possibilités de l’appareil.

Surface Studio

Evidemment, l’écran est de qualité. Avec son ratio de 3 :2, idéal pour les créatifs, il affiche un gamut de couleurs P3. Les couleurs seront respectées à l’affichage comme à l’impression.

Le bébé est très cher (plus de 3000$) et se destine avant tout aux professionnels.

Difficile de savoir si ce produit trouvera son public, toujours est-il que Microsoft a mis une baffe gigantesque à Apple dans le domaine de l’innovation. Si les MacBook Pro ont peu impressionné, les nouveautés proposées par le géant de Redmond étonnent depuis plusieurs mois. Apple, marque chouchou des créatifs, va avoir fort à faire pour rattraper cela !

Une chose est sûre : le dessinateur que je suis a déjà été conquis par la Surface Pro 3 (j’attends la version 5 avec impatience !). Le Surface Studio est clairement l’idée que je me fais de l’ordinateur pensé pour le créatif. J’ai hâte de voir les tests à venir !

 

 

Publicités