Festival international de la bande dessinée d’Angoulême avec LGBT BD

Cette année encore, j’ai eu l’immense honneur d’être invité au Festival international de la bande dessinée d’Angoulême par l’association LGBT BD. Durant quatre jour, j’ai pu présenter mes trois ouvrages : la France rose et bleu, la France rose et bleu ne lâche rien et, bien entendu, le Journal intime de Siri. Entre dédicaces, visites, rencontres et discussions, le FIBD est toujours un moment d’exception pour les auteurs comme pour les éditeurs. Cette édition 2016 n’aura pas échappé à la règle, malgré les polémiques ! Et ce fut un plaisir de partager le stand avec des artistes tels que Soizick Jaffre, Cab, CLX, Magariel, la Grande Alice et Gel Weo.

[fusion_builder_container hundred_percent= »yes » overflow= »visible »][fusion_builder_row][fusion_builder_column type= »1_1″ background_position= »left top » background_color= » » border_size= » » border_color= » » border_style= »solid » spacing= »yes » background_image= » » background_repeat= »no-repeat » padding= » » margin_top= »0px » margin_bottom= »0px » class= » » id= » » animation_type= » » animation_speed= »0.3″ animation_direction= »left » hide_on_mobile= »no » center_content= »no » min_height= »none »]

Je retiendrai les commentaires de personnes ayant lu le Journal intime de Siri et les discussion sur nos amis les chats… Nous sommes décidément des esclaves de ces bêtes à poils 🙂

(je retiendrai aussi une belle crève qui aura bien modifié ma voix durant le Festival…)

angouleme

LGBT BD, kézako ?

LGBT BD numéro 2Je profite de ce billet pour répondre aux questions entourant l’association LGBT BD, accusée par certaines personnes de défendre une vision « communautaire » de la bande dessinée. Il n’en est rien. L’association, créée par Jean-Paul Jennequin en 2008, a pour but de promouvoir les thématiques LGBT dans la bande dessinée. Il existe en effet de nombreux talents et auteurs – homos comme hétéros ! – qui travaillent sur cette thématique, parfois – souvent – méconnue du grand public. LGBT BD permet de les mettre sous le feu des projecteurs quand d’autres préfèrent promouvoir des domaines plus mainstream. L’association édite en outre la revue LGBT BD qui ouvre ses pages aux auteurs désireux d’aborder les thématiques LGBT en dessin.

Elle co-organise cette année le prochain Salon de la BD et de l’illustration LGBT en lien avec le centre LGBT de Paris.[/fusion_builder_column][/fusion_builder_row][/fusion_builder_container]

Publicités