J’ai testé (et adopté) le O.Zen d’Ubisoft

Précisons-le tout de suite : ce billet n’est ni un article sponsorisé, ni une publicité. Juste un produit que j’ai découvert récemment dont je souhaite parler. Parce qu’en plus d’être dessinateur, je suis aussi un gros geek.

O.Zen

Je suis un grand nerveux et cumuler deux boulots ne favorise pas la sérénité d’esprit (surtout quand on lance un livre tout seul !). Début septembre, j’ai décidé de me remettre au sport et de m’imposer des pauses régulières pour… respirer. Il existe en effet de nombreux exercices de respiration bénéfiques pour la santé et le moral. J’ai donc utilisé un temps la petite application RespiRelax sur iOS. Mais je me suis vite intéressé à O.Zen.

Qu’est-ce que O.Zen ? Il s’agit à la fois d’une application (pour iPhone et iPad) et d’un capteur cardiaque. C’est le projet fou de deux frères : Frédéric et Sébastien Kochman. Le premier est pédopsychiatre, l’autre est directeur artistique chez Ubisoft, qui a développé l’application. Le principe d’O.Zen est basé sur la cohérence cardiaque, méthode de relaxation mise en évidence par le docteur David Servan-Schreiber.

La cohérence cardiaque permet de gérer l’anxiété et de réguler ses émotions. Correspondant à une fréquence respiratoire d’environ 6 cycles par minute (soit des inspirations et des expirations de 5 secondes chacune), elle permet au cœur et à la respiration d’entrer en résonance. La courbe de notre rythme cardiaque, plutôt chaotique en temps normal, adopte alors une forme sinusoïdale.

Après la théorie, place à la pratique ! J’ai téléchargé l’application sur mon iPad et j’ai mis le capteur cardiaque sur mon doigt. La première impression sur l’application est excellente : c’est beau, plein de couleurs et avec des petits personnages animés. On sent la patte d’un grand studio de développement derrière. On est très loin des applications « santé » habituelles, généralement austères. Nous avons ici affaire à un véritable jeu vidéo dédié au bien-être.

Inspirez, soufflez…

Le temps de créer mon profil en ligne et me voici parti sur un premier exercice. Un petit personnage bleu apparaît. Il suffit de suivre son rythme en inspirant et en expirant. Au début chaotique, sa progression va doucement mais surement épouser une courbe sinusoïdale affichée à l’écran. Dans les écouteurs, une musique douce (composée par le groupe Air) déconnecte temporairement l’utilisateur du monde extérieur. L’application propose de multiples exercices et programmes adaptés à chaque profil, mais aussi à des moments de la journée ou à des événements précis à gérer.

O.zen

Cerise sur le gâteau, il y a aussi quelques mini-jeux assez sympas, liés là encore à la respiration. Le joueur est invité à respirer calmement tout en réfléchissant ou en effectuant des actions précises. Le principe est intéressant car ces jeux sont générateurs de stress (trouver le bon mot caché, tuer des ennemis à la façon « Space invader »). Il faudra pourtant garder son calme et respirer pour les rendre plus simples. Ainsi, dans le jeu de lettre, des indices apparaîtront plus rapidement si le joueur respire correctement.

Trois semaines après, je suis plus que satisfait par cet achat. Ubisoft ne s’est clairement pas foutu de ses clients en proposant une application haut de gamme, richement documentée et ludique. Je prends plaisir à dégainer mon iPhone en cours de journée pour un petit programme « décompresser » de 3 minutes. Notons juste que l’application iPad est bien plus complète que celle proposée sur iPhone, ce que je trouve véritablement dommage (et inexplicable) !

Quant aux effets, ils sont là. On apprend progressivement à respirer, à prendre le temps d’une pause. Les effets de la cohérence cardiaque se font sentir en quelques minutes. On se sent plus détendu.

Bravo à Ubisoft pour cette petite réussite et surtout… « cocorico ! » puise que ce produit a été conçu en France ! J’espère que le succès sera au rendez-vous.

O.Zen est disponible sur iPad et iPhone (pas de version Android prévue pour le moment) au prix de 99€.

Publicités