Boucs émissaires fiscaux

Fraude fiscale

Les hommes politiques préfèrent taper sur la fraude sociale alors que la fraude fiscale rapporterait bien plus ! La Cour des comptes estime que la fraude sociale avoisinerait 2 à 3 milliards d’euros. Notons que ce chiffre – conséquent – est trois fois moindre que le non recours aux aides sociales !

La fraude fiscale représenterait, elle, 10 à 15 milliards d’euros. Quant à l’évasion fiscale, elle représenterait pas moins de 600 milliards d’euros…

Mais il reste plus simple de taper sur les immigrés, les pauvres ou les fonctionnaires…

Publicités