Sarkozy : la chute de popularité se confirme

Sarkozy chute dans les sondages

Six mois après avoir conquis la présidence de l’UMP, Sarkozy peine à convaincre les Français. 22% d’entre eux veulent qu’il soit candidat en 2017. La désaffection gagne même les rangs de son propre parti !

Publicités