Le Sénat ne considère pas l’animal comme « sensible »

Sénat et le statut de l'animal

Le Sénat a supprimé jeudi la qualité « d’êtres vivants doués de sensibilité » accordée par l’Assemblée nationale aux animaux, lors de la nouvelle lecture d’un texte de simplification du droit et des procédures. Les sénateurs ont estimé que les textes actuels ont déjà reconnu la sensibilité des animaux.

Publicités