La droite réac s’étrangle face à la nomination de Najat Vallaud-Belkacem

Le moyen âge est de retour

La droite réac a accueilli fraîchement la nomination de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l’Éducation nationale. Certains y voient une « provocation« , à l’image de Christine Boutin ou de la Manif pour tous, d’autres se permettent de s’interroger sur les « atouts » qui lui ont valu cette place.

Lire la suite sur Le Plus

Publicités