Concert d’indignation à l’UMP pour soutenir Sarkozy

Concert d'indignation à l'UMP

Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue, puis mis en examen. L’ex-président, son avocat et un haut magistrat sont soupçonnés de « trafic d’influence », « recel de violation du secret professionnel » et « corruption active ».

Les ténors de l’UMP n’ont pas manqué de réagir en déclenchant un véritable concert d’indignation – parfaitement huilé – mettant en doute l’indépendance de la justice.

Publicités